TOURNOI INTERNATIONAL DE LA SOLIDARITE DES CENTRES DE FORMATION DE FOOTBALL: La 16e édition  prévue du 7 au 20 août  2017

0
587

 

Le comité  de préparation  du tournoi  international de la solidarité  des centres  de formation de football U-17  Naaba  Kango a animé une conférence de presse, le vendredi 28 juillet 2017. Objectif, tenir informer l’opinion  sur la tenue  dudit  tournoi  qui  se disputera du 7  au 20 août 2017, au stade Issouf Conombo, sous le parrainage de sa Majesté Naaba Kiiba, roi du Yatenga. Pour le promoteur  dudit tournoi,  le député  Noufou  Ouédraogo,  la 16e  édition  de ce  tournoi  promet  d’être plus relevée que les antérieures  avec  des innovations majeures.

Cela fait 16 ans que le Tournoi international de la solidarité des centres de formation de football U-17  Naaba Kango  fait son  petit bout de chemin. Tournoi qui a pour ambition  de susciter de nouveaux  talents  afin que ceux-ci rehaussent le niveau du football national en général et d’avoir  des joueurs compétitifs  au niveau des Etalons seniors en  particulier. Aussi  susciter  l’engouement des Burkinabè  autour du ballon rond. Et pour  cette  édition , 10 équipes  ont été  invitées  mais seules 9 ont répondu à l’appel, à savoir Naaba Kango, Fac et Afp du Burkina, AS Djetou et Djoliba  du Mali, Efam, A Fola et Alf  de la  Côte d’Ivoire et Kandadji du Niger. La dernière équipe, celle de Matroukou du Burkina, s’est désistée pour convenance personnelle. Ces équipes évolueront en deux poules au stade Issouf  Conombo, ex-stade municipal. Pour le président de la commission compétition,  Roger Gustave  Ouédraogo, les petits plats seront mis  dans les grands pour que  le tournoi  soit  relevé et  soit à la hauteur des attentes des amoureux du ballon rond. Comme innovations majeures de cette édition, Roger Gustave Ouédraogo a relevé  une plantation  d’arbres  par les équipes à Yimdi. Malgré  l’ambition louable de ce tournoi, subsistent des difficultés, selon les conférenciers  du jour. Difficultés qui se résument essentiellement aux moyens financiers. Le promoteur Noufou Ouédraogo dit se battre depuis 16 ans comme un beau  diable pour donner une visibilité  à ce tournoi. Et d’inviter les sponsors  à donner leur caution  à ce tournoi car cela participe à la  promotion  du football burkinabè. Pour les autres membres du comité d’organisation, il faut que les bonnes volontés  et surtout les sponsors  s’intéressent à ce genre d’initiatives car « lorsqu’il s’agit  des Etalons  Seniors, tout le monde  s’intéresse  à eux, mais  ce sont les cadets qui deviennent  des seniors». En rappel le tournoi débutera le 7 août et prendra fin le  20 août  avec la finale.