LIBERTE POUR MOUSSA KOANDA: Inoussa Kanazoé serait prêt à présenter des preuves audio-visuelles

0
1179

 

Dans la soirée du lundi 3 juillet 2017, Moussa Koanda, accusé d’avoir fomenté un assassinat contre son ex-associé, Inoussa Kanazoé, a été libéré. Depuis le jeudi 30 juin 2017, Moussa Kouanda, a été arrêté et gardé en vue à la gendarmerie de Boulmiougou ainsi que deux autres personnes également interpellées, à savoir Abdoulaye Tindano et Abdoulaye Coulibaly. Ils  ont tous été présentés le 3 juillet 2017 au Procureur du Faso pour suites à donner. Moussa Koanda, ainsi que les deux autres personnes interpellées comme exécutants de l’acte criminel en préparation, ont été libérées quelques temps après leur déferrement au parquet du Procureur du Faso. Pourtant de sources proches du dossier, les faits qui leurs sont reprochés sont têtus. Du côté du plaignant, à savoir Inoussa Kanazoé, celui-ci n’a pas souhaité faire de commentaires particuliers sur cette libération mais il a dit faire confiance à la justice de son pays. Il serait même prêt à mettre  à sa disposition d’autres preuves accablantes (audio et vidéo) à toute fin utile. Toutefois, si de là rien n’est encore fait, il prendra à témoin le Peuple Burkinabè au nom de qui la Justice est rendue si quelque chose lui arrivait du fait de l’inertie de la justice. C’est de dire que le feuilleton judiciaire est loin d’être fini.

Le Quotidien