Championnats du monde d’athlétisme Londres 2017 : la Burkinabè Marthe Koala empoche les minimas

0
1196

La vice-championne d’Afrique aux 100m Haies à Durban en Afrique du Sud (du 22 au 26 juin 2016), Marthe Christiane Yasmine Koala a officiellement validé son ticket pour les prochains mondiaux d’athlétisme qui vont se dérouler à Londres du 4 au 13 août 2017. Une validation obtenue à l’occasion  de l’Iaaf World Challenge Combined Event en République Tchèque du 17 au 18 juin 2017réunissant toutes les meilleures heptathlètes. Avec 6230 points,Marthe Christiane Yasmine Koala a obtenu les minimas lui donnant droit aux championnats du monde d’athlétisme.

Vainqueur de l’épreuve de l’heptathlon en 2014 à Marrakech (Maroc) avec 5 454 points, Marthe Yasmine Koala vient de réaliser l’un de ses rêves de l’année 2017. En effet, la Burkinabè, spécialiste de l’épreuve a validé son billet d’entrée aux prochains championnats du monde d’athlétisme, Londres 2017. Avant d’atteindre cet objectif, l’ancienne championne d’Afrique junior (100m haies en 2013) et médaillée de bronze aux Jeux africains de Brazzaville en 2015 en heptathlon (5664 points) a bataillé très dur pour obtenir les minimas, soit, 6230 points. Par la même occasion, elle a battu trois nouveaux records. D’abord au lancer de poids, l’athlète Burkinabè a amélioré sa performance 13m32 à 13m59 et s’est classée 5e. Ensuite, au saut en longueur, a été classée 3e avec 6m22 battant son propre record qui était de 6m16. Enfin, aux 800m, Marthe Koala a réalisé un chrono de 2:17.15 battant également son propre record qui était de 2:19.65.En somme, au terme de la compétition, elle a été positionnée à la troisième marche du podium avec un total 6230 points,décrochant ainsi la médaille de bronze, derrière deux Tchèques. «Je suis très satisfaite de ma prestation. Car l’objectif cette année était de réaliser les minimas pour les championnats du monde et faire honneur à mon pays », a déclaré Marthe Yasmine Koala qui devra cependant vite oublier cette performance et se préparer en conséquence pour mieux aborder d’autres stars à Londres, début août 2017. Un nouveau défi pour la native de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso)