Report du salon national des activistes: la grève des agents du Trésor pointée du doigt

0
596

 

Le comité d’organisation de la 1re édition du salon national des activistes a animé un point presse le mardi 23 mai 2017, à Ouagadougou. Au menu des échanges, le report du salon qui était prévu du 23 au 28 mai 2017 dans l’enceinte de la cour du siAO, à Ouagadougou.

Prévu pour se tenir du 23 au 28 mai 2017 dans l’enceinte de la cour du SIAO, sous le thème : « Droit et devoir des activistes dans la gouvernance actuelle », le Salon national des activistes n’aura pas lieu à cette date, a confié le comité d’organisation. C’était lors des échanges avec les hommes de médias. Les raison de ce report sont, entre autres, la grève des agents du trésor public et l’annonce d’une probable forte pluviométrie en ce mois de mai.

Concernant la raison relative à la grève des agents du trésor public, le comité d’organisation a confié que certaines institutions et partenaires leur avaient déjà donné leur soutien. Mais certains de ces appuis sont des chèques trésor. Une chose qui handicap la tenue de leur activité vu la grève des agents du Trésor. « Si vous avez des chèques que vous ne pouvez pas toucher, comment vous pouvez réaliser votre activité ? », s’est interrogé Mohamadi Ouédraogo alias Madi de Gounghin, membre dudit comité.

En ce qui concerne la seconde raison, les organisateurs espèrent que le ciel sera plus clément pour la date retenue pour la reprise du Salon qui va du 30 octobre au 5 novembre 2017. Le comité a aussi signifié au cours de ces échanges avec les hommes de presse, qu’il veut à travers cette activité, canaliser l’utilisation des réseaux sociaux et créer par la même occasion, un cadre d’échanges, de partage et « surtout un recadrage » de l’utilisation des réseaux sociaux par les activistes. « Nous sommes sur les réseaux sociaux, nous servons souvent de relais, mais il faut savoir qu’il y a des limites à ne pas franchir. Ce sont ces limites que nous voulons montrer aux gens ».

Par ailleurs, le comité d’organisation reste optimiste quant à la tenue de l’activité et cela dans ces jours à venir si toutefois la situation arrivait à se décanter au niveau du Trésor et aussi de la météo. « L’activité est toujours d’actualité et se tiendra à une date ultérieure selon l’évolution de la situation au niveau du Trésor public mais aussi des informations que la météo viendrait à publier », a fait savoir Madi de Gounghin. Au titre des activités, des conférences sont prévues, des formations, des prestations d’artistes, des ventes d’appareils électroniques.

Par IBZ