Burkina Faso. Économie : l’anacarde 3ème produit agricole d’exportation, après le coton et le sésame

L’anacarde est le troisième produit agricole à l’exportation, après le coton et le sésame au Burkina Faso. Le cajou est une filière encore peu performante marquée par la faiblesse des rendements, de la transformation et de la commercialisation. Toutefois, la production de cajou a progressé de 13% en 2018 à 85 000 tonnes et le taux de transformation de 40% à 7000 tonnes, soit environ 8% des noix de cajou brutes. Cette hausse fait de l’anacarde, une filière à avenir prometteur. 

Ce n’est donc pas fortuit si la structuration de la filière cajou au Burkina Faso franchit un pas supplémentaire avec la création du Conseil Burkinabè de l’Anacarde (CBA) qui se veut être un établissement public de l’État à caractère économique. Le CBA vise à promouvoir la filière anacarde à travers la mise en œuvre des actions d’organisation, de coordination et de développement des activités de cette filière sur toute l’étendue du territoire national.

 Connaissance de l’anacardier

L’arbre à noix de cajou est d’origine tropicale, et aujourd’hui il pousse un peu partout dans le monde. Il lui faut au minimum 15°C. Il pousse très en hauteur puisqu’il peut atteindre plus de 10 m, et il a un tronc assez arrondi. Ses feuilles persistantes sont simples, ovales et coriaces, elles peuvent faire jusqu’à 25 cm de longueur. Au printemps, des petites fleurs blanches apparaissent en longues panicules d’une vingtaine de centimètres. Elles donneront des fruits « pomme de cajou » ressemblant à des poivrons jaunes, oranges ou rouges dont le jus tache de façon indélébile.

Les fruits ou la pomme de cajou

Les noix de cajou, sont les graines oléagineuses des fruits. Elles sont séparées de leur enveloppe charnue et sont ensuite grillées puis salées avant d’être consommées à l’apéritif. Elles sont très succulentes même s’il convient de faire très attention à leur consommation. En effet, les noix de cajou contiennent 50 % de graisse végétale et apportent 550 kcal/100g. Il est donc conseillé à ceux qui veulent garder la ligne de ne pas en abusez !

Caractéristiques de l’anacardier

Les noix de cajou, de délicieuses amuses-gueules

• Famille : Anacardiacées

• Type : arbre fruitier exotique

• Origine : Amazonie

• Couleur : fleurs blanches

• Semis : oui

Les amandes des fruits de l’anacardier sont les noix de cajou qui, une fois grillées et salées, sont servies en amuse-gueule lors des apéritifs. Dans les pays producteur, la chair filandreuse et le jus riche en vitamine C des pommes de cajou sont utilisés et consommés frais, en jus ou en pâtisserie.

En termes d’ennemis, l’anacardier supporte très mal le froid et l’excès d’humidité.  

L’anacarde étant un arbre fruitier tropical. Il est donc préférable de le cultiver en bac ou en grand pot, dans une serre très lumineuse à une température se situant entre 16 et 20°C. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here