Musique : Kobo Tama révolutionne le zouglou avec Nadja

0
18
Le présidium avec Kobo Tama au milieu

L’artiste Kobo Tama a présenté à la presse le 12 août 2019, son dernier né, Nadja.  Un maxi-single qui traite d’amour, de reconnaissance et d’aventure. Un rythme zouglou, l’artiste promet faire danser les Burkinabè au son de ce maxi-single qui coûte 3000 FCFA.

Depuis quelques années maintenant, les Burkinabè ont épousé les rythmes ivoiriens notamment le zouglou.  Un de ses ambassadeurs vient de sortir un maxi-single. Koba Tama est un nom à ne pas oublier dans le milieu du show business, car il vient pour révolutionner le zouglou avec son concept zouglou digba.    

De son vrai nom Victor Atchébré, Kobo Tama, ivoirien de Lakota n’est pas venu dans la musique par un hasard, mais il l’a dans le sang depuis 12ans. Ce jeune dida a roulé sa bosse avec des artistes pétris de talents tels que Nayanka Bell, Claire Bahi où il a acquis une certaine notoriété.

En 2013, il décide d’exporter son talent au Burkina où il crée un groupe d’ambiance Faso Zouglou. De ce groupe, il sort un opus de 6 titres en 2016, puis en 2018 il revient avec l’album zouglou digba de 6 titres, un concept qu’il met en place qui est un rythme tradi-moderne.

Mais Kobo Tama veut aller plus loin, il revient avec un maxi-single de quatre belles compositions baptisé « Nadja » qui parle d’amour, de reconnaissance et d’aventure. Nadja le titre éponyme de ce maxi-single chanté en langue dida et qui signifie à cause de toi est une collaboration de l’artiste avec Antoni Ipoutcha 1er.

Pour l’artiste, Nadja, est pour dire que « c’est à cause de toi que mon succès viendra ».  C’est pourquoi l’artiste demande à ses fans de s’approprier cet opus qui est va les mettre plein les oreilles. Pour le staff managérial de l’artiste, les petits plats seront mis dans les grands afin que cet opus rencontre un franc succès.

Et pour cela après la dédicace de cet opus, le clip Nadja »sera bientôt diffusé sur les chaînes de télévision et une tournée dans les différents bars et boîtes de nuit est en cours pour booster l’album ainsi que dans les régions du Burkina. C’est pourquoi l’artiste invite les uns et les autres à aller dans les bacs à disques pour s’acheter son maxi-single de 3000 FCFA.