Karaté do : les champions 2019 sont connus

0
91

Le dimanche 28 juillet 2019, la Maison des arts martiaux japonais a accueilli les finales du championnat national de Karaté do. Au terme de la phase éliminatoire en kata ou kumité les meilleurs karatékas se sont inscrits au programme pour l’apothéose. C’était en présence, du parrain des finales, Salif Ouédraogo, ministre de l’Agriculture et de Omar Yugo, président de la fédération de karaté do.

Il y avait du beau spectacle à la Maison des arts martiaux japonais à l’occasion des finales du championnat national de Karaté do. Que ce soit en kata (combat imaginaire contre plusieurs adversaires) et à en kumité (combats), les karatékas se sont surpassés pour offrir au public du beau spectacle. Et cela n’est pas le fait du hasard car, pas plus tard, que le mois passé, certains d’entre eux sont rentrés du championnat d’Afrique à Gaborone avec des médailles au cou.

Au terme des empoignades, le président de la fédération de karaté do, Omar Yugo s’est réjoui du niveau de la compétition car, il a constaté une nette amélioration. « Je constate qu’il y a une progression au niveau technique sur le plan individuel en kata et je pense que c’est de bon augure pour les jeux africains de Rabat », s’est-il réjoui. Justement, parlant de jeux africains, le président de la fédération de karaté do estime qu’ils seront un grand challenge pour les karatékas burkinabè parce qu’il y aura tous les pays magrébins comme l’Algérie, le Maroc et la Tunisie qui sont de grandes nations de Karaté. « Mais, impossible n’est pas Burkinabè », a-t-il rassuré. A en croire Omar Yugo, les karatékas burkinabè ont en deux ans engrangés 84 médailles.

Le ministre de l’Agriculture, Salif Ouédraogo parrain des finales, quant à lui, a estimé avoir assisté à un championnat de grande facture avec plus de 200 participants. « Nous avons vu des jeunes combatifs et très décidés. Au finish 16 combattants seront sélectionnés pour les jeux africains de Rabat ». Il a traduit ses félicitations à la fédération et à son président pour l’organisation réussie du championnat et à montrer sa disponibilité à toujours soutenir le karaté do. Après le championnat, les yeux seront braqués sur les jeux africains de Rabat le mois prochain.

Le palmarès  
Kata individuel cadet filles : Djemila Zamlabré de Taryam Club de Kaya
Kata individuel junior garçons : Samuel Sanou, Club Benkadi
Kata individuel sénior garçons : Bernice Sawadogo
Kata par équipe sénior filles : Nirvana Club de Ouahigouya
Kata équipe sénior garçons : Club Benkadi de Ouagadougou
Kumité cadet garçons : Arsène Sankara, Meteba club de Tenkodogo de Tenkodogo
Kumité junior filles : Jessika Bambara, Nirvana Club de Ouahigouya
Kumité filles moins de 58 kg : Elodine Sawadogo de Ouahigouya
Kumité filles + de 50 kg : Alyma Zoromé junior
Kumité garçon moins de 61 kg : Mohamed Kaboré
Kumité garçons moins de 81 kg : Mohamed Ouédraogo
Kumité sénior garçons : Issiaka Sawadogo
Kumité poids lourd : Daouda Kader Traoré