Mouvement génération Zida : « Roch Marc Christian Kaboré doit présenter des excuses publiques à Yacouba Isaac Zida et à tous les acteurs de la Transition burkinabè », Sayouba Ouédraogo

Le mouvement génération Zida était face à la presse le 30 avril 2019 pour donner sa lecture de la vie nationale. Aussi le mouvement a appelé le président Roch Christian Kaboré à sexcuser publiquement pour avoir menti sur le général Yacouba Issac Zida.
Le principal conférencier du jour Sayouba Ouédraogo , coordonnateur Mouvement génération Zida  , a signifié que pour une cohésion au Burkina, le principal acteur de cette cohésion est le président du Faso. Et pour arriver à cela, la condition cest que «  le président Roch Marc Christian Kaboré sassume et opte pour le rétablissement de la vérité ». Selon lui le MPP dans ses premiers mois de gouvernance à calomnier Yacouba Isaac Zida. Et morceaux choisis par Sayouba Ouédraogo est :  « Feu Salifou Diallo et le Président du Faso avaient passé des mois à accabler la transition, à inviter Yacouba Isaac Zida à sassumer surtout en répondant de sa supposée mauvaise gestion financière ».
Aussi il a révélé que cette calomnie a commencé lorsque le président Roch Marc Christian Kaboré lors de ses 100 jours de présidence à Bobo disait ceci : « Le général Zida a demandé une permission qui a expiré le 19 mars . Il nest pas encore rentré. En tout état de cause, il na pas dautre choix que de rentrer () Nous navons pas besoin de lui donner des injonctions pour cela. Quelquun qui assume de hautes responsabilités de lEtat doit sassumer et faire face à ses responsabilités, il doit voir la nécessité lui-même de rentrer dici avril pour pouvoir lever le voile de nuage qui plane sur sa gestion ». Malgré cet acharnement contre le général Zida, le président sera contredit lorsque la Cour des comptes avait révélé le 14 mars 2018 que la gestion de la Transition nétait pas entachée dirrégularités. Malgré ce rapport de la Cour des comptes , a fait savoir le coordonnateur du mouvement génération Zida, «  le pouvoir MPP, avec à sa tête le Président Kaboré opte pour lomerta. Ainsi, les bouches qui accusaient la Transition de tous les péchés dIsraël ont du mal à se dédire ». Cest pourquoi il a invité le Président Kaboré à faire face à ses fausses accusations, à ses prises de position et à ses suspicions à lencontre de la Transition. « Eu égard aux conséquences de ces diatribes vis-à-vis de Zida, surtout des suspicions de faits de corruption imputées à Yacouba Isaac Zida, nous demandons au Président Kaboré de faire son mea culpa ». A len croire, «  Roch Marc Christian Kaboré doit présenter des excuses publiques à Yacouba Isaac Zida et à tous les acteurs de la Transition burkinabè ». Pour lui, cest à ce prix que la cohésion peut revenir au pays des Hommes intègres car le président Kaboré avait réussi à dresser une partie de lopinion contre des personnes innocentes. Par cet acte à en croire Sayouba Ouédraogo il pourra faire baisser la pression et permettra damorcer du même coup un pan de la réconciliation nationale tant prônée.
Le présidium
Sayouba Ouédraogo , coordonnateur Mouvement génération Zida