MENAPLN : 35 ans de loyaux services sans aucune décoration

Il s’appelle BICABA Benoît, il est enseignant et Instituteur Certifié en service à Niangoloko dans la Comoé.
Engagé dans l’enseignement en 1984, Monsieur BICABA a à son actif 35 ans de loyauté à la nation burkinabè. Le 26 août 2019 il sera admis à la retraite. Il totalise près de 25 ans passés en classe où il a contribué à la formation de plusieurs cadres dans notre pays. Connu pour sa rigueur et son dévouement au travail parfait, Monsieur BICABA a engrangé que d’excellents résultats aux examens du Certificat d’Études Primaires (CEP) et du concours d’entrée en classe de sixième. Adopté par la population de Niangoloko car toujours apprécié pour son travail Monsieur BICABA a passé 32 ans de service dans la seule commune.

Aujourd’hui, il est le Gestionnaire de la Circonscription d’Éducation de Base (CEB) de Niangoloko 1 et billeteur en même temps. Mais, Monsieur BICABA n’a jamais été décoré. Ses mérites n’ont jamais été reconnu par la nation tout simplement parce qu’il est enseignant dans une commune dite reculée. Monsieur BICABA n’est pas le seul, il y en a plusieurs. Nous profitons du cas de celui-ci pour interpeller les autorités compétentes afin que les mérites des braves combattants de l’ignorance leur soient reconnus au moment qu’ils sont toujours en activité. La valorisation de notre beau métier passe nécessairement par la motivation morale des personnels enseignants. Évitons l’amalgame politico- idéologique et sauvons le système éducatif. C’est par là que nous parviendrons au bonheur de tous.
Traoré Abdoulaye Fundjé